Recherche

PRENDRE PART

Jean-Baptiste Pedini

Catégorie

Livrets

Angles morts, La Porte, 2016

On recommence à peine cartons dans le grenier clic des fusils d’assaut rires étouffés en pleurs presque silence on le connait ce refrain-là grognements en dedans îlots à la dérive continents en éponge comme imbibés de temps on connait ça... Lire la suite →

Plein phare, La Porte, 2015

Retrouver par erreur le rythme hachuré des ressacs. Le cliquètement des galets au fond de l’aquarium. Un mot d’excuse sur la fenêtre. L’écume vide de corps. S’essuyer au matin les yeux sur un ciel propre. Vivre plus haut, en sentinelle.... Lire la suite →

Il y a ici le vent, La Porte, 2014

Ça pique le palais tous ces mots. Ces soleils jetés dans la bouche comme des bonbons acidulés. Ça en devient presque écœurant. Pourtant c’est bien le sucre qui coule au fond des gorges et les trous de lumière quand seuls... Lire la suite →

Vide alentour, Encres vives, 2011

on creuse une matière nouvelle on noircit les phalanges en deçà aucune rue ne s’élève Vide alentour, Encres Vives n°488, 2011. Préface de Patrice Maltaverne et photo de couverture: Sylvain Thomas On peut lire une note de Cathy Garcia ici:... Lire la suite →

La légèreté des cendres, Clapàs, 2010

« Ecrire la mort, c’est guetter le mot qui viendra nous réduire en poussière. L’oeuvre poétique est existence et justification de cette existence en elle-même. Quand le poète incarne son texte, il ne peut trouver – au fond de l’abîme –... Lire la suite →

Peut-être à minuit, -36° édition, 2010

Jean-Baptiste Pedini erre dans la ville, la nuit, et se trouve pris dans le tourbillon d’un tambour de machine à laver. D’essorages en rinçages, les murs, les trottoirs, les passants restent muets de ces lessivages, puis tout recommence dans l’amnésie... Lire la suite →

Ombres à moudre, -36° édition, 2009

Dans «Ombres à moudre», Jean-Baptiste Pedini évoque la chute de la nuit devant laquelle l’impuissance à saisir cette ombre géante déconcerte. Une nuit extérieure autant qu’intérieure. Ombres à moudre, -36°édition, collection 8pA6, 2009 (épuisé)

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑