Le lierre a maintenant atteint les branches. Il s’accroche au feuillage tel le brouillard à la mémoire.

On se dit que si tant de choses tiennent, c’est qu’elles n’en ont pas fini avec les peurs étranges. Les chuchotements égarés dans les herbes trop épaisses. Les reflets déjà graves qui collent au paysage.

On se dit que l’indécision grimpe décidément haut. Loin des lumières qui vont silencieusement à ras de terre.

Trouver refuge, Cheyne éditeur, 2017.

Préface de Jean-Claude Dubois.

Disponible en librairie. Plus d’informations sur le site de Cheyne éditeur.

Notes de lecture:

 

Publicités