Des charges

si lourdes à porter

les mots

 

ça n’a pas l’air

comme ça

de peser sur le ventre

non

les nuages continuent

d’aller et de venir

 

on leur fait même

la courte échelle

parfois

 

si l’œil s’ouvre

au ras des plaies

 

si l’haleine suffit

à convaincre de vivre

 

non

ça n’a l’air de rien

 

juste un tour

de passe-passe

pour nettoyer la bouche

 

plier les courbes

travestis en faux plat

en colline

en chuchotements

 

ça s’interpose

entre les blancs

les chutes et le silence

la réserve

 

un ciel menaçant ruine

qui tient.

 

Publicités